Énurésie nocturne


  • Énurésie nocturne
    Énurésie nocturne

    Énurésie nocturne
  • Un tabou - une histoire de vie

    Martina rêve de quelque chose qui va de soi pour la plupart des adolescents: de camps de vacances, de loisirs sportifs et surtout d’un lit sec au réveil. Depuis aussi longtemps qu’elle s’en souvienne, cette jeune fille de 16 ans se réveille régulièrement avec les draps mouillés parce qu’elle a uriné involontairement pendant son sommeil.

    Ses parents n’osent pas trop en parler avec elle. Ils se font des reproches et se demandent quelles erreurs ils ont bien pu faire par le passé. Ils sont en effet toujours persuadés que le problème est d’origine psychique. Les couches parent certes au plus pressé, mais Martina ne tient absolument pas à passer ses vacances sportives dans ces conditions. Elle préfère encore rester à la maison.

    Un médecin pourrait pourtant l’aider. Malheureusement, comme l’énurésie nocturne reste tabou, rien n’est fait pour l’aider, comme bon nombre d’autres enfants qui souffrent de la même affection.

    Et pourtant, ce n’est pas une fatalité.

    L’énurésie nocturne (enuresis nocturna) est une perte d’urine nocturne régulière survenant chez des enfants de plus de cinq ans, et qui ne résulte pas de lésions organiques ou de maladies sous-jacentes. Chez les enfants de moins de cinq ans, le fait de mouiller occasionnellement son lit est un phénomène parfaitement normal.

    Chez les enfants de moins de 5 ans qui mouillent leur lit, on ne parle par conséquent pas d’énurésie: l’enfant n’apprend en fait à contrôler sa vessie qu’à partir de l’âge de 2 ans environ. La durée nécessaire pour atteindre un contrôle complet de la vessie varie fortement d’un enfant à l’autre. En revanche, on parle d’énurésie uniquement lorsqu’un enfant mouille régulièrement son lit durant son sommeil au cours d’une une période d’au moins trois mois au-delà de son cinquième anniversaire.

    Si la phase sèche la plus longue n’atteint pas six mois après son cinquième anniversaire, autrement dit si l’enfant n’a jamais été «propre» de façon durable, on parle d’une énurésie primaire. Si un enfant se remet à mouiller son lit alors qu’il a été propre durant plus de six mois, il s’agit d’une énurésie secondaire.

  • Médicaments
    Médicaments

    Énurésie nocturne
  • Médicaments

    MINIRIN® Melt cpr subling 60mcg
    MINIRIN® Melt cpr subling 120mcg
    MINIRIN® cpr 0.1mg
    MINIRIN® cpr 0.2mg
    Information patient

  • Liens
    Liens

    Énurésie nocturne

Siège social

Ferring AG Schweiz
Baarermatte
6340 Baar ZG
Switzerland

Tel:  +41 41 768 96 96
Fax: +41 41 768 96 97

info@ferring.ch

Nous vous remercions pour votre visite. Vous quittez maintenant le site de Ferring SA (Suisse).